Démarrer la DME : idées repas pour un bébé de 6-7 mois

Bonjour à tous,

Me voila de retour avec mon troisième article sur la DME ( décidément, cela m’inspire grandement). Je suis heureuse aujourd’hui de vous partager mes débuts en DME avec mon bébé et surtout, d’essayer de vous inspirer pour trouver quelques idées repas.

En effet, ce n’est pas toujours simple de concocter les menus pour bébé, surtout au départ. C’est mon premier, je n’avais jamais fait la diversification alimentaire, et surtout je m’apprêtais à tester une méthode un peu nouvelle en France. Je m’étais renseignée, j’avais lu des livres… mais maintenant il me fallait trouver des idées pour les repas, et ça c’était pas gagné tous les jours.

J’aurais rêvé trouver un article comme je m’apprête à rédiger pour vous à l’époque ou j’avais commencé avec mon petit Lu. J’espère du coup que cet article vous inspirera, et surtout , vous sera utile pour proposer des aliments gourmands, variés et nourrissants à votre bébé.

C’est parti, je vous embarque avec moi dans cette aventure

Par quels aliments commencer à 6 mois

Avant de commencer, j’avais lu un livre : petite main, grande assiette, et j’avais pas mal surfé sur les internet à la recherche d’idées repas pour commencer.

Cet article de bébémangeseul donne notamment quelques idées visuelles pour des aliments pour commencer la DME

Pour la toute première semaine de DME nous avons testé ( sachant que j’ai commencé fin août):

  • Carotte bien cuite
  • Courgette bien cuite
  • Banane ( entière avec la peau pour pouvoir tenir la banane)
  • Avocat (idem avec la peau pour que ça ne glisse pas trop)
  • Oeufs ( sous forme brouillé et omelette)
  • Pancake banane avec de la farine de blé ( pour introduire le gluten)
  • Fraise entière
  • Broccoli fondant
  • Chou-fleur fondant

Les premiers repas étaient plutôt “répétitifs” , j’ai proposé 3 aliments par 3 aliments et j’ai surtout accompagné petite Lu dans sa découverte en l’encourageant à mâcher et en mangeant les mêmes aliments que lui à côté de lui afin de lui montrer l’exemple. Il a géré comme un chef ces premières semaines, mais on a eu un “gag reflex” ou ” haut le coeur” à cause d’un broccoli.

Ceci dit, il a trés vite compris qu’il pouvait “mordre” des petits morceaux et mâchouiller avec ses gencives. Dés les premiers jours il a donc un peu “mangé” , cependant, je pense que ça correspond à une cuillère ou deux en diversification classique, et pour être tout à fait honnête nous en avions beaucoup par terre 😀 .

Voici des photos de cette première semaine, autant les repas, que sa bouille aprés avoir testé les aliments. Je lui donnais également une cuillère + pour appréhender les ustensiles que s’en servir évidemment, mais cela lui permettait de machouiller le bord de la cuillère.

Idées déjeuner / dîner

Pour commencer la DME avec mon petit Lu, j’ai commencé initialement par le repas du midi ( les 2 premières semaines) , et j’ai progressivement ajouté un goûter. Puis au cours du deuxième mois ( à 7 mois donc) j’ai ajouté le petit déjeuner et le diner, mais cela n’est pas obligatoire de le faire aussi rapidement. Si c’était à refaire, j’introduirais les 4 repas qu’à partir de 9 mois si mon bébé est toujours allaité ( car c’est plus simple à gérer :p). Et je rappelle que la première année, le lait constitue l’aliment principal de l’enfant.

Mais revenons à nos idées repas maintenant. Comme je disais avant, je combinais généralement 3 aliments par repas principal pour que petit Lu puisse goûter de tout. J’ai volontairement repeté certains aliments car se sont des allergènes fréquents.

Idées assiette 1er mois DME

  • carotte / avocat / oeuf
  • banane / courgette / patate douce
  • fraise / pancake / yaourt en cuillère pre-remplie
  • pomme de terre/ chou-fleur / pêche
  • carotte / chou-fleur / mirabelle en cuillère pre-remplie
  • pancake avoine/ melon / courgette
  • etc…

Pour l’introduction des “allergènes” j’ai suivi la liste des 10 allergènes principaux, que j’ai introduit au fur et à mesure et à chaque fois que j’ai introduit un de ces allergènes j’ai essayé d’en donner plusieurs jours de suite : oeuf, blé, arachide, poisson…

Par exemple , j’ai commencé par l’oeuf. Pendant plusieurs jours de suite j’ai donné un peu d’oeuf en omelette puis j’ai fait une pause pendant 2 jours et puis j’ai enchaîné avec un autre allergène ( blé par exemple).

Je n’ai pas d’antécédents d’allergie dans ma famille, mais j’ai surtout prêté attention aux allergénes principaux. Pour les fruits et les légumes qui sont quand même moins allergisants, j’ai surtout noté les aliments donné à chaque repas pour pouvoir isoler le potentiel coupable si je voyais une réaction apparaître.

Mes impressions sur le premier mois

Le premier mois, ou plutôt les 3 premières semaines ont été l’occasion de découvrir le plaisir de manger. Bébé a rapidement compris le principe et dés la 3eme semaine il savait manger correctement par lui même.

J’avais tenté quelques recettes : pancake, muffin pour faire découvrir d’autres goûts à mon bébé, mais finalement c’est plutôt à partir du 2e mois de DME ou ceux-çi ont vraiment eu du succés.

Le premier mois, ou en tout cas les 3 premières semaines ont été l’occasion de découvrir les aliments et d’apprendre à se nourrir seul. Et qu’est-ce que c’était sympa de le voir persévérer pour manger et être si fier de lui quand il y arrivait.

Finalement ce n’est qu’au bout du premier mois ou je me suis plus “lâchée” en cuisine, une fois que j’ai senti mon bébé apte à manger correctement. Je vous en reparlerais dans le prochain article. Mais finalement il suffit d’observer son bébé pour se rendre compte que ses capacités évoluent !

ce que je ferais différemment

Rester trés simple au départ, et en effet, j’ai commencé la DME avec mon deuxième depuis un peu plus d’un mois maintenant, et la simplicité est ce qui est le plus simple à gérer avec deux enfants à surveiller :D.

Légumes vapeurs, omelette, poisson, sont les aliments simples que je propose et que j’alterne le plus fréquemment. Quand Max aura atteint la deuxième étape ( utilisation des gencives et mouvement latéraux pour mastiquer), je proposerais certainement des recettes plus élaborées).

Proposer un aliment riche en fer, un aliment riche en calories ( patate douce, pomme de terre , galette d’avoine ) a chaque repas ( enfin essayer). Voila quelque chose que j’aurais aimé faire, mais qui n’est pas toujours évident à accomplir … sauf si c’est votre premier et que vous avez tout votre temps pour cuisiner :D.

Faites au mieux, la diversification est une découverte avant tout, avec le temps vos enfants mangeront de mieux en mieux et de plus en plus, cela doit avant tout rester ludique et agréable pour tout le monde.

Enfin, pour terminer sur cet article de “par quoi démarrer” , je dirais que si vous voulez mélanger aliments en purée et morceaux ce n’est pas un drame , c’est vous le parent, vous connaissez le mieux votre enfant.

Cependant, je trouve que dans l’optique diversification autonome , c’est important que l’enfant se nourrisse seul. Je donne donc les aliments écrasés ( ou parfois en purée lisse, quand ce sont des aliments difficiles à gérer autrement), dans une cuillère pré-remplie et cela se passe trés bien. D’ailleurs, j’ai l’impression que petit Max apprécie particulièrement d’utiliser sa cuillère seul et il se débrouille super bien. Cela me permet de donner des yaourt, mais aussi de la purée d’amande mélangée à de la compote, et aussi des smoothies. Bref, des textures lisses difficile à présenter en bâtonnet.

Pour conclure, au début, l’important est de proposer des aliments simples et facile à gérer pour bébé, en terme de texture, de préhension et d’information.

Je vous retrouve au prochain article pour l’étape 2 de la DME ( vers 8-9 mois en fonction des bébés), c’est la que les capacités prennent vraiment un tournant incroyable et que l’on peut proposer des “recettes DME” un peu plus élaborées :).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply

CommentLuv badge

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.